Les membranes épirétiniennes

Une membrane épirétinienne est une pathologie ophtalmologique qui touche la macula, c’est à dire la partie centrale de la rétine. C’est la macula qui capte la lumière et qui permet la vision précise grâce à une forte concentration en cellules appelées photorécepteurs.
La membrane épirétinienne apparaît la plupart du temps lors du vieillissement du tissu rétinien et n’a pas forcement d’impact négatif sur la vision. Elle se présente sur les examens comme une couche cellulaire supplémentaire apposée à la surface de la macula. Il s’agit le plus souvent d’une découverte fortuite. Dans ces cas une simple surveillance suffit.
Lorsqu’une membrane épirétinienne évolue, elle entraîne une baisse de la vision précise et une déformation de l’image appelée métamorphopsie. Ceci est lié à la désorganisation des cellules maculaire qui entraîne une souffrance puis la disparition progressive des photorécepteurs. Il devient alors important d’agir.
Afin d’arrêter l’évolution des symptômes visuels et d’améliorer la vision, une intervention chirurgicale est nécessaire.
Plus rarement, les membranes épirétinienne peuvent-être secondaire à d’autres atteintes oculaires comme certaines infections, un ancien traitement au laser de la rétine ou encore après une autre chirurgie oculaire.

Le principe de l’intervention est de peler la membrane épirétinienne à l’aide d’une micro-pince. Pour ce faire trois tunnels sont positionnés dans le blanc de l’œil afin d’avoir accès à l’intérieur de l’œil.
Le gel vitréen est une structure qui remplit l’œil et qui doit être retirée pour pouvoir accéder à la macula en toute sécurité. Cette étape s’appelle la vitrectomie. Ensuite, la membrane est colorée et retirée tout de suite après. Enfin les tunnels sont enlevés et il n’est pas nécessaire de mettre de suture dans la plupart des cas.
En pratique, vous serez accueilli par un(e) infirmier-ère pour un recueil de données médicale, la vérification de votre identité, la vérification de l’acte à réaliser et que les consignes préopératoire ont bien été suivis (à jeun strict, douche bétadiné, préparation oculaire). Ensuite vous serez invité à vous changer dans une tenue confortable avant d’être pris en charge par l’équipe d’anesthésie puis le chirurgien.
Le geste est réalisé dans un bloc dédié. Cette procédure se déroule dans des conditions stériles et s’avère rapide et sécurisé. La durée de l’acte est de 30 minutes environ.